• Une saison à Longbourn

     

    Auteur : Jo Baker

    Date de parution : 2 Avril 2014

     

    4 ème de couverture

    Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier.
    À l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

    Une saison à Longbourn

     

    Mon avis

    Depuis que j'ai lu "Orgueil et préjugés", je suis devenue une fan inconditionnelle de Jane Austen. "Une saison à Longbourn" reprend le roman mais du point de vue des domestiques. 

    Tandis que dans le roman de Jane austen, on découvre des personnages riches menant une vie aisée, ici, dans cette histoire écrite par Jo Baker, l'auteur nous dévoile la vie quotidienne des domestiques. Leur routine est accablante, il s'occupe nuit et jour de leurs maîtres et de sa famille : ils astiquent, cuisinent, vident les pots de chambre, font les préparations pour les bals et autres festivités... Ils sont à leurs merci. Mais aux yeux de leurs maîtres, ils restent tout de même des fantômes.  

    L'intrigue est prenante, je me suis tout de suite attachée au personnage principal, Sarah, une femme de chambre de la famille Bennet. C'est une jeune femme à la recherche d'aventures et d'une vie meilleur. "Elle songea même (...) que personne ne devrait jamais avoir à laver le linge sale des autres". C'est une orpheline naïve au début de l'histoire, puis qui devient forte et clairvoyante par la suite. 

    De même, j'ai beaucoup aimé le personnage de Polly, une petite fille de seulement 12 ans, très naïve aussi mais adorable tout de même!! Elle ne pense qu'à jouer, à manger, elle apporte de la joie dans la vie morose des domestiques. 

    Bien sûr, dans ce roman il y a une histoire d'amour!! Une histoire magnifique entre Sarah et James, un nouveau domestique dont on ne connait presque rien . C'est un personnage qui cache des secrets. Il se planque quand les soldats viennent rendre visite à la famille. Il est couvert de cicatrices. Il dissimule des coquillages. J'avais envi d'en connaître plus sur ce personnage mystérieux dont nous découvrons les secrets seulement à la fin du roman. Ça m'a incité à continuer ma lecture bien-sûr.

    Ainsi, j'ai beaucoup aimé ce roman, sa lecture fut un pur moment de bonheur. Je le conseille vivement à tous les fans des livres de Jane Austen. C'était très audacieux de reprendre un classique tel que "Orgueil et Préjugés" mais Jo Baker l'a fait à la perfection. 

    Ma note : 15/20

     

    Citations

    "Elle était plus coriace qu'elle ne le pensait. Elle ne voulait rien de lui. Elle le chassait comme une mouche. Il trouvait cela délicieux."

     

    "Il découvrit soudain qu'il l'aimait.
    Il frissonna sous le choc.
    Cela ne changeait rien.
    Ce qu'il éprouvait ne devait pas compter.
    Pourtant cela l'intéressait.                                                                                                            
    Il l'aimait. Il se répéta cette phrase comme un prêtre tient un calice, ébloui par ce qu'il symbolise au-delà de sa réalité." 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique